Inscription

Article

Quantités d’eau à consommer

On devrait boire au moins un demi-litre au repas de midi car de 7 à 8 litres de liquides sont nécessaires pour la digestion.                                                              
Ne pas boire pendant le repas expose à tirer cette eau aux dépends du sang et des liquides extra-cellulaires et favoriser une dépression énergétique post-prandiale. Par ailleurs la vasodilatation, pendant la temps de la digestion, au profit des viscères aggrave la baisse du débit sanguin dans les membres        et le cerveau.

Cette quantité doit être augmentée en cas de consommation d’alcool pour compenser la vasodilatation amplifiée aux dépends du cerveau, pour diluer l’alcool, et accélérer sa catabolisation et son élimination.

Et on devrait boire régulièrement entre les repas, environ 1 l par jour d’eau minéralisée.

Une partie de cette eau peut être consommée sous forme de boissons chaudes (toujours à faire avec des eaux minéralisées), de jus de fruits frais, de smoothies (avec la pulpe), de laits végétaux (soja enrichi en calcium, riz enrichi en calcium, amandes) seuls ou en milk-shake avec des fruits, du thé vert matcha, etc...

Les boissons sucrées ou alcoolisées ne doivent pas compter dans cet apport.

En cas de chaleur, de grande sécheresse ou d’activité sportive

La quantité d’eau ingérée doit être augmentée pour compenser les pertes sudorales.

Il faut compter environ 1 litre d’eau (minéralisée) à ajouter par heure d’exercice intense.

Chronobiologie de l’eau

La position allongée la nuit étant diurétique , il est préférable de consommer la majeure partie de l’eau de la journée avant 17 h et de réduire ensuite les apports. Cette disposition réduit la nécessité de se lever pour uriner.

Appréciation: 

0

Categorie: 

En pratique: 

Les bonnes adresses

Le parcours Okinawa : http://www.parcours-okinawa.fr

Okinawa Shop : http://www.okinawashop.fr