Inscription

Article

ire

De la drogue dans nos assiettes

De la drogue dans nos assiettes, un documentaire éloquent !

Les géants de l’industrie agro-alimentaire fournissent 80% des aliments consommés, centrés sur des cocktails addictifs dans lesquels le sucre tient une place centrale, le seul biscuit Oréo de Kraft rapporte un milliard de dollars par an.

C’est le résultat d’investissements massifs dans le piégeage par le goût du sucre et d’additifs chimiques variés (3 milliards de dollars par an);

La consommation mondiale de sucre a triplé en 30 ans, 5 kg de sucre sont achetés par les Français par personne et par an, mais ils en consomment 50 kg (45 étant cachés dans les aliments industriels)

Chez l’animal la dépendance au sucre est préférée à la dépendance à la cocaïne, la dépendance aux aliments est objectivée chez l’homme par les études d’imagerie cérébrale

L'association des Outremangeurs en Belgique est bâtie sur le modèle des Alcooliques Anonymes, témoignage : « je préfère manher que faire l’amour ».

William Loewenstein, addictologue : « les dealers fidélisent leur clientèle par le sucre, le sel et le gras ».

Nestlé, Danone, Kraft, Unilever déclinent les demandes d’interviews pour le documentaire.

Le nombre des obèses a doublé en l’espace d’une génération, Olivier de Shutter, rapporteur spécial à l’ONU demande à l’ensemble des gouvernements de sortir de l’inaction face aux fléaux engendrés par l’industrie agro-alimentaire, ce problème nécessite une mobilisation politique au même titre que le réchauffement climatique.

Monique Goyens, représentant une fédération d’unions de consommateurs se bat pour l’imposition d’un code en 3 couleurs (rouge, orange, vert) alertant sur les quantités de sucre/sel/graisses saturées et trans dans les aliments, un projet contre lequel l’industrie agro-alimentaire a dépensé avec succès 1 milliard de dollars en lobbying auprès du Parlement Européen, sur une base volontaire quelques réseaux de distribution en Allemagne, au Portugal ont adopté ce système, Serge Hercberg en France propose un système de signalisation en 5 couleurs qui a suscité immédiatement une violente opposition des industriels.

William Bourdon, avocat estime que les industriels doivent être poursuivis quand ils dissimulent les effets des ingrédients qu’ils utilisent pour rendre leurs produits addictifs.

Jacques Lalanne de la CPAM de la Sarthe : 16 millions de Français ont des pathologies chroniques, 33% sont en surpoids, le surpoids et l’obésité coûtent 147 milliards de dollars par an aux USA, 10 milliards d’euros par an en France.

Les députés danois, représentés par Christel Schadelmouse, ont voté une taxe sur les produits sucrés et gras, la France a taxé les boissons sucrées.

Ellie Krieger, chef, estime que l’industrie peut gagner de l’argent avec des produits sains.

Témoignage de Joan Gussow, nutritionniste américaine qui a été pionnière et donné l’alerte il y a plusieurs dizaines d’années, elle conseille de ne plus acheter dans la grande distribution.

Le consommateur peut, par ses choix, contraindre l’industrie à évoluer, sans attendre que les gouvernements aient le courage de prendre les mesures à la hauteur du problème

www.youtube.com/watch?v=_QE_-lxVABQ

Appréciation: 

5

Les bonnes adresses

Le parcours Okinawa : http://www.parcours-okinawa.fr

Okinawa Shop : http://www.okinawashop.fr